Bien utiliser un bas de contention



Lourdeurs de jambes, thromboses veineuses profondes à cause de voyages de longue durée, lymphœdème sévère sont autant de raisons conduisant au port de bas de contention. Et puisqu’il en va de la santé au quotidien, le prix de ce dispositif ne devrait pas constituer un frein à l’achat.



Bon plan pour acheter des bas de contention



Bas contention

Se procurer ces bas sur des sites spécialisés comme sur www.basdecontention.net constitue déjà une astuce réussie pour les avoir à prix doux. Recommandé pour des bas de contention pas cher, ce site propose également des leggings de contention de qualité. Parce qu’ils sont prescrits souvent dans le cadre d’un traitement médical, le respect de la classe avec ces bas demeure toujours important d’ailleurs avec ces bas. Le niveau de compression varie en fonction de cette classe et le médecin tient compte de l’état du patient pour déterminer le bas de contention lui convenant. Les bas de classe 1, avec un niveau de pression de 10 à 15 mmHg, sont conseillés aux personnes exposées souvent à de longs voyages en avion par exemple. La classe 2 avec un niveau de 15 à 20 mmHg convient aux femmes enceintes et aux personnes avec des jambes gonflées. En cas de thromboses veineuses ou de gonflement aigüe des jambes, les bas de contention de classe 3 avec un niveau de pression variable de 20 à 36 mmHg sont préconisés.



Quelques précautions



Lorsqu’ils sont utilisés à titre de dispositif médical, la préservation de l’adhérence des bandes auto-fixantes demeure très importante avec un bas de contention. Voilà pourquoi on recommande souvent l’utilisation d’alcool dilué pour son nettoyage. L’idéal serait aussi de les laver à la main en utilisant simplement de l’eau savonneuse et de les sécher à l’ombre. Attention à ne jamais se servir de sèche-linge pour ce type de bas et éviter également de le repasser. Avoir quelques modèles de ce bas peut s’avérer pratique pour les personnes qui devraient les porter, même la nuit.


ch be lu ca